Lord Of Darkness – Le seigneur des ténèbres – Chapitre V

Résumé du chapitre précédent : après le combat de Maxx et la révélation de son pouvoir, ce dernier raconte son passé à Swag et Angel, et sa rencontre avec le démon légendaire, Hérobrine, de qui il a obtenu sa puissance. Après une histoire riche en émotions pour la fille et les garçons, les deux amis d’enfance s’élancèrent à leur tour dans les demi-finales, dans un match au cours duquel ils dévoilent simultanément leur pouvoir : l’Instinct de Combat. La fille sort vainqueur d’une rencontre serrée entre eux deux. Après quelques explications sur cette puissance, et les apologies de Swag envers Maxx concernant son passé, l’heure est venue pour la finale du Death Tournament d’avoir lieu.

Chapitre V – Deadlock

Maxx jeta un œil bref à l’écran géant qui les appelait pour conclure cette édition du Death Tournament, puis regarda Angel dans les yeux. Elle pouvait lire une expression d’anxiété dans le regard du garçon :

– Tu parais sceptique, demanda-t-elle.

– C’est normal que je paraisse sceptique. C’est la finale après tout, répondit Maxx.

– C’est la finale qui te stresse ?

– Non… c’est juste que… je ne souhaite pas…

– Tu ne veux pas me blesser, c’est ça la vraie raison qui t’inquiètes ?

– C’est ça.

Angel se tut pendant quelques instants, avant de reprendre :

– Qui a dit que nous devions nous faire du mal ?

– Personne, répondit le garçon, surpris de la question. Pourquoi ?

– Tu as vu le plan No-kill que nous avions appliqué avec Swag ? Il n’y a aucune raison que nous ne le fassions pas pour toi. Avec Swag, on en discutait dans couloir de retour, et on te veut en allié. Tu nous as montré ta valeur, et on pense que…

Maxx coupa court le monologue de la fille :

– Attends. Je t’arrête tout de suite. Je n’ai jamais cherché à devenir allié avec des personnes, ou quelque chose de la sorte. La vraie raison pour laquelle je ne veux pas te blesser, ainsi que Swag, est que j’ai tissé des liens trop forts avec vous pour les briser. En à peine quelques heures, vous êtes devenus des amis pour moi. Et ça, c’est quelque chose que je ne veux plus jamais perdre, coûte que coûte.

Angel resta dans le silence, à décrypter le sens de la phrase de la personne qui se tenait en face d’elle, puis reprit d’un ton rassurant :

– Maxx… c’est réciproque pour moi. Tu n’es pas qu’une simple connaissance maintenant. Tu es un ami. Je sais qu’en quelques heures c’est rapide, mais ton histoire m’a touché.

– C’est ce dont je voulais te parler avant que le signal ne retentisse, continua Swag. C’est la même chose pour moi. Je te considère comme un ami et non comme une simple personne que nous avons croisé sur notre route. Nous aussi, avec Angel, n’avons plus de parents. On trace notre route, et on a trouvé refuge ici, et à force de faire des tâches régulières, on a trouvé un abri. Et on veut t’aider à surmonter ton statut d’orphelin que tu traines comme une peau d’âne.

– On veut juste que tu restes avec nous, qu’on crée des aventures ensemble, conclut Angel.

Maxx hésita un moment avant de commencer à répondre :

– Écoutez… je ne sais pas…

Il ne put finir sa phrase, coupé par le signal sonore qui annonçait le début imminent du match.

– Pour le moment, reprit-il, battons-nous, et donnons le meilleur de nous-même, offrons le plus beau spectacle sans utiliser nos pouvoirs.

Angel acquiesça la proposition d’un hochement de tête.

Les deux combattants entrèrent pour la dernière fois dans l’arène. La tension était palpable, les tribunes étaient pleines à craquer. C’était le dernier match. Celui que Maxx voulait remporter à tout prix, pour pouvoir acheter enfin son épée. Il le sait, il n’a pas le droit à l’erreur, s’il perd il devra attendre longtemps avant de devoir combattre à nouveau, étant donné que son arc n’existait plus après son combat face à Crux. Ils se mirent face à face, et, dans un mouvement de foule, le gong retentit pour sonner le début de la dernière rencontre.

Les deux combattants n’hésitèrent plus une seconde, chacun se saisissait de son épée et se rua sur l’autre. Arrivés au centre de l’arène, ils déclenchèrent simultanément, et à la lueur du soleil couchant le contact fit jaillir une pluie d’étincelles. Un retrait rapide de Maxx lui permit d’attaquer à nouveau en premier ; il décida alors de choisir pour cible le côté droit. Manque de chance : Angel était là elle aussi, et dériva vers la gauche. Le contact entre les deux lames était inévitable, dans un nouveau grincement métallique sourd. Dégageant rapidement leurs épées, ils enchainèrent sur une troisième attaque qui eut le même effet. Pendant quelques secondes ils ne cessèrent de se rendre coup pour coup, aucun ne cédait un pouce de terrain à l’autre. Chacun était déterminé à gagner ce combat. Après un dernier contact entre les deux lames dans un grincement de métal, Maxx recula et se relança dans la bataille. Angel l’attendait, mais au moment où le garçon arriva à sa hauteur, il lui agrippa l’épaule et appliqua sa tactique désormais favorite : passer au-dessus de son adversaire. Il arriva de l’autre côté, dans le dos de sa rivale, et pouvait enfin porter le premier coup… mais la fille n’était pas en reste : elle avait étudié la manière de se battre de son adversaire, et bloqua donc la lame adverse avec la sienne. Voyant qu’il n’avait pas à faire à une novice, Maxx recula et changea d’approche : il revint à la charge de nouveau, mais au moment où il arriva proche de sa compatriote, il se baissa et glissa, pouvant porter enfin un coup à la jambe qui fit mouche, sans endommager son amie. Angel s’affaissa à cause de la douleur entre le choc et l’épée, mais n’avait aucune blessure. Voyant dans quel état était mis son adversaire, il cessa d’attaquer, laissant son adversaire se relever.

– Tout va bien ? demanda-t-il légèrement inquiet.

Finissant de se relever, Angel répondit :

– Oui, ne t’en fais pas, tout va bien pour moi. Même sans pouvoirs, tu te débrouilles bie…

D’un seul coup, Angel stoppa sa phrase brusquement, et tomba à genoux. Était-ce la douleur du choc qui reprit le dessus sur elle ? Non : Maxx venait de voir une ombre infiltrer le corps de son amie. Il décida d’aller voir si tout allait bien, mais au moment où il était proche d’elle, une aura de ténèbres prit place autour de la fille, et peu après se transforma en onde de choc qui expulsa Maxx, qui eut le réflexe de se protéger avec ses gants, loin d’elle. L’aura, il la connaissait : c’était celle du mage, et il était de retour, prêt à en découdre, il n’y avait plus aucun doute possible.

Si Angel parvint à se relever, ce n’était pas d’elle-même. Ses yeux bleu clair avaient laissé place aux yeux bleu nuit du « rival » du garçon. Utilisant le corps de la fille, il s’exprima, d’une voix féminine modifiée par la sienne :

– Enfin nous nous retrouvons face à face, gamin.

Surpris de la façon dont s’exprimait Angel, Maxx répondit :

– Que fais-tu là encore, et que veux-tu ?

– Excuse-moi de mon impolitesse de la dernière fois, je ne me suis pas présenté. Je me nomme Deadlock, mage des ténèbres et l’un des deux généraux de mon Maître, qui en sera le futur de ce monde. Mais avant que cela ne se concrétise, je viens récupérer ce que tu m’as volé la dernière fois, au temple, afin de pouvoir compléter le processus et lancer le projet…

Sûr de lui, et déterminé à libérer son amie de l’emprise exercée par le mage, le garçon répondit :

– Relâches Angel, maintenant !

– Tu veux la libérer ? Très bien, alors dans ce cas tu as trois choix : soit tu me laisses les émeraudes de ce tournoi pathétique, soit tu me redonnes les émeraudes du temple, soit tu m’affrontes, tu as la décision entre tes mains.

Maxx ne savait plus quoi faire. Il n’avait plus les émeraudes sur lui, et laisser Deadlock gagner reviendrait à le laisser réaliser son projet dont il ne connaît ni les intentions ni la portée que cela pourrait avoir. Sa seule issue, c’était de nouveau le combat, mais il allait devoir dangereusement blesser Angel. La situation devenait critique : tandis que les spectateurs quittaient le stade, il perdait de plus en plus de temps à rendre sa décision. Finalement, il empoigna son épée à deux mains, puis soupira :

– Désolé, Angel. Mais je suis obligé de faire ça pour te sauver !

D’un bond, il se rua immédiatement sur Deadlock. Ce dernier, en possession du corps de la fille et de son épée, s’empressa d’aller vers le garçon. Connaissant l’enjeu de ce combat, Maxx savait qu’il allait avoir besoin de tout son sens stratégique pour gagner, d’autant plus qu’il a déjà affronté cette personne ; mais cette fois-ci les circonstances étaient très différentes. Il décida, pour vérifier la liaison entre le corps d’Angel et l’esprit du mage, de glisser en dessous de ce dernier et de donner un coup dans le dos qui fit mouche facilement. Et comme il le craignait, si Deadlock encaisse la douleur, Angel prend les dégâts du choc. Le mage se retourna et se lança à son tour dans le combat en chargeant son épée de magie noire et en déclenchant une attaque. Maxx, surpris de la rapidité d’exécution de l’action, ne pouvait que se protéger : et la sanction était immédiate, il se retrouva expulsé à une dizaine de mètres de son adversaire. Il ne baissa pas les bras pour autant, et se rua de nouveau sur le mage. Deadlock l’attendait, et chargea son épée comme avant. Mais le garçon n’allait pas se faire avoir deux fois : arrivé à la hauteur de son ennemi, il sauta, prit appui sur la lame de l’épée puis sur les épaules d’Angel et effectua une magnifique vrille avant de retomber dans le dos du mage et de pouvoir délivrer un second coup. La douleur était encore présente mais cela ne suffisait pas à déloger l’esprit noir du corps de la fille. Deadlock se retourna rapidement, et décrocha un coup d’épée à hauteur de la joue du garçon, qui la vit à temps et pût se baisser. Profitant de l’incapacité du mage à contrer en pleine action, il lui porta l’estocade à la jambe. Cette fois-ci, la douleur était trop intense pour Deadlock à tenir, et il comprit enfin que la bataille n’était pas à son avantage cette fois-ci.

– Mince… murmura-t-il. Ce gamin a bien trop de ressources. Je ne peux pas continuer à me battre avec ce corps.

Mais Maxx était déjà en train de préparer une nouvelle attaque : il sauta et se prépara à décrocher un coup de lame sur le flanc gauche d’Angel. Deadlock ne l’entendait pas de cette oreille, et fit tout pour exposer le cœur de la fille à la pointe de la lame. Le garçon comprit assez vite la logique du mage : s’il continuait, il allait purement et simplement tuer son amie. Il dériva in-extremis la lame sur le flanc droit, et cette fois, le choc nerveux était inévitable pour son ennemi, qui se retrouva instantanément expulsé du corps dont il avait pris possession. Souffrant, il fixa Maxx de ses yeux bleu nuit, et le menaça :

– Tu ne t’en sortiras pas comme ça, gamin !

Il prit la fuite dans un nuage de fumée noire de manière similaire à celle du temple. Quant à Angel, elle gisait sur le sol de l’arène, le flanc droit entaillé avec du sang qui coulait rapidement.

– ANGEL ! cria Maxx en voyant l’état dans lequel était son amie. Que quelqu’un apporte une assistance médicale d’urgence !!!

En moins de cinq minutes, une ambulance était là pour prendre en charge le corps inanimé ; tandis que dans le stade, désormais vide, le gong retentit une dernière fois, et le feu d’artifice final fut tiré pour couronner le tournoi : Maxx était le vainqueur de cette édition du Death Tournament, le premier depuis l’ère de Thedark qui n’aura jamais pu défendre son titre ; mais cette victoire avait un goût amer. Il ne pouvait pas l’accepter.

Nemesyx

17 ans - Joueur Minecraft depuis Juillet 2012 Staff MCPG - Monteur / Arbitre / Rédacteur 35e Saison Solo / 20e Saison Team Anarchy Blocks Challenge

Leave A Comment