Lord Of Darkness – Le Seigneur des Ténèbres – Chapitre II

Résumé du dernier chapitre : Nous découvrons le personnage de Maxx, un jeune adolescent d’une quinzaine d’année orphelin, vivant dans l’une des plus grandes villes de l’Overworld, Alysia. En vue de pouvoir s’offrir une arme en diamant pour accompagner son arc en remplacement de son épée en fer, il se dirige vers un temple où la monnaie dont il a besoin se trouve. Malgré un affrontement contre un mage dont on ne connait pas plus sur l’identité et ses intentions, il parvient à obtenir ce qu’il cherchait.

Chapitre II – Angel et Swag

– NON ! Ce n’est pas assez ! cria le forgeron.

Maxx était retourné auprès du vendeur, fier de ses trois émeraudes, pour pouvoir enfin acheter ce dont il avait besoin.

– Pardon ? Répondit-il, surpris. J’ai dû risquer ma vie pour obtenir ces trois émeraudes, alors j’estime que je peux obtenir cette épée en diamant !

– Le prix est formel, jeune homme. 15 émeraudes l’épée en diamant. Et pour ma part, que vous ne mourriez je-ne-sais-où je m’en moque complètement, d’ailleurs cela m’aurait fait quelques vacances…

Le garçon sent la colère monter en lui, et, en fulminant, lâcha :

– Arnaqueur ! Escroc !

Surpris de la réaction brutale du jeune acheteur, le forgeron mit fin à la discussion :

– Partez immédiatement d’ici, ou j’appelle les autorités !

Au coin de la rue, Maxx pouvait voir un golem de fer, ces créatures ayant été conçu pour protéger les villageois, le regarder fixement, attiré par la conversation tendue. Bredouille, il abandonna l’affaire, et s’en alla dépité.

Sur son chemin, il réfléchissait à un moyen d’acquérir les émeraudes manquantes. Il avait désespérément besoin de cette épée en diamant ; en effet, son épée actuelle en fer commençait dangereusement à s’user, et ne devait pas tarder à se détruire. Il pouvait, outre acheter cette arme de pierre bleue, se la confectionner, mais il n’en était pas capable. Ou bien il pouvait faire enchanter son épée d’un enchantement de solidité, mais à un prix coûteux d’expérience.

Il manqua de se faire renverser par deux jeunes garçons, enjoués par quelque chose :

– Vite ! Le tournoi va bientôt commencer !

Maxx tourna alors la tête dans la direction vers laquelle courrait les deux enfants, et vit alors le Doomship Tournament. Ce stade, bâti pour accueillir les plus grands tournois de la région, accueillait chaque fois de nombreux spectateurs sous son imposant dôme de verre. Depuis une vingtaine d’années, la ville d’Alysia organisait un tournoi annuel nommé le Death Tournament, destiné à faire peur. En effet, chaque année, la cité accueillait trop de nouveaux arrivants pour peu de départs. Pour pallier à cela, elle a instauré cette compétition, dans laquelle seule la mise à mort de l’adversaire ou l’abandon avec accord du vainqueur offrait la victoire. Cela permettait de faire un ménage général des personnes trop alléchées par les récompenses faramineuses du tournoi et qui succombaient de leurs blessures, d’autres, simples spectateurs, préféraient fuir cette mascarade.

L’an dernier, Maxx ne voulait pas y participer, du fait qu’il manquait cruellement d’entrainement à l’épée. La récompense était de dix pommes d’or enchantées, qui donnaient des pouvoirs surhumains, voire immortels, mais temporaires. Cette fois-ci, le panneau des récompenses affichait…

– Vingt-cinq émeraudes ?!? s’exclama le garçon.

En effet, une telle somme était inimaginable. À coup sûr, cela lui offrirait son épée, mais aussi d’autre choses. Mais il savait qu’un seul match perdu pouvait le conduire au cimetière. Après réflexion, l’appel des émeraudes était trop tentant. Il jeta alors un rapide coup d’œil sur la bande d’annonces défilant au-dessus de l’entrée du stade : une place était encore disponible sur les seize. Il n’avait pas à attendre plus longtemps pour s’inscrire.

Il fut coupé dans son élan par une voix qui retentit haut et fort :

– LAISSEZ PASSER LA STAR DU TOURNOI, VAINQUEUR DEPUIS PLUS DE DIX ÉDITIONS : LE MAGISTRAL, SUBLIME, J’AI NOMMÉ : THEDARK !

Dans un bruit d’acclamations, un cortège composé de six gardes du corps et d’un homme entouré par ces boucliers humains traversait l’allée. L’homme, c’était Thedark, le vainqueur des dix dernières éditions du Death Tournament. Il ne laissait aucune chance à ses adversaires, les décimant tous un par un, sans accorder une once de pitié. Chaque année, il arrivait accompagné de ce cortège pour assurer sa place et à nouveau s’enrichir en gagnant. Avançant à grands pas vers l’entrée, il se dirigeait vers son inscription et donc la dernière place de libre. Maxx ne voulait pas attendre encore un an avant d’obtenir ce qu’il cherchait. Il n’avait pas le choix : il allait devoir arriver avant Thedark au tournoi. Et ceci était sa première épreuve.

Il se saisit alors de son épée en fer et de son courage à deux mains, et se rua sur le garde le plus proche de lui, avant de décrocher un coup d’épée fatal dans le cou, sous les yeux du public choqué. Avertis par les cris de douleurs, les cinq autres se retournèrent, et après avoir pris conscience du danger, sortirent chacun une épée en pierre. Tandis que les quatre de front se ruèrent vers le garçon solitaire, le dernier garde disponible fit de même tout en indiquant à Thedark de se ruer vers le Doomship ; mais ce dernier, tétanisé par ce qui était en train de se passer, ne faisait que regarder.

Trois gardes se ruèrent sur le garçon. Ce dernier sortit alors son arc, et banda trois flèches les unes après les autres, qui firent mouche dans la tête de chacun des hommes de main qui tombèrent raide morts au sol. Le quatrième encore choqué par ce qu’il venait de se passer, vit arriver trop tard l’ennemi qui, après avoir de nouveau dégainé sa lame, lui transperça la gorge à son tour. Maxx eut à peine le temps de retirer son épée que le cinquième, pris de peur, se rua sur lui. Beaucoup trop prévisible, il se laissa empoigner l’épaule par Maxx, qui passa au-dessus de lui et lui donna le coup fatal en se retournant et plantant son épée dans le dos.

Personne ne manquait ce spectacle sanglant, pas même les personnes déjà inscrites qui regardaient par les fenêtres, se demandant qu’allait-il se passer. Thedark, pris de peur à son tour, commença enfin à se ruer vers l’entrée. Maxx ressortit son arc en banda à nouveau trois flèches consécutives, mais son opposant sentit leur présence et les esquiva une après l’autre. Il mit enfin pied dans le bâtiment, pensant avoir sauvé sa place. D’un coup, il stoppa net sa course, tomba à genoux, et regarda alors lentement sa poitrine : la lame de l’épée en fer du garçon l’avait transpercé. Il se retourna, et vit alors son adversaire encore en position de lancer. Après avoir vu la posture, il tomba définitivement dans un sommeil éternel, dans une mare de sang. Maxx arriva enfin à son tour pour récupérer son arme, sous le regard ébahi des autres concurrents : le champion n’allait pas pouvoir défendre son titre, il venait de se faire tuer.

Il se dirigea ensuite vers le poste d’inscription, tandis que les autres étaient retournés à leurs occupations, mais en discutant de la scène à laquelle ils venaient d’assister. Maxx fut alors surpris d’apprendre que l’inscription coûtait…

– Trois émeraudes ? demanda-t-il, choqué.

– Oui. C’est cela. Trois émeraudes, c’est un tout ou rien, répondit la chargé d’inscription.

Il prit alors le risque et posa donc les trois émeraudes sur le comptoir. Après encaissement, son profil était créé et son visage apparut sur l’écran géant au centre de la salle. Tous les concurrents étaient présents.

Les tirages des matchs furent rapides. Et pour son premier tour, Maxx n’eut que très peu de difficultés pour venir à bout de son adversaire, l’achevant assez rapidement. Les combats s’enchainèrent, chacun pouvait regarder la suite des évènements sur l’écran géant. Finalement, à l’issue du premier tour, on retrouvait des profils de concurrents assez classiques, quoique parfois surprenants : si les plus talentueux étaient encore en course, on retrouvait parmi eux une fille, chose assez rare au second tour, mais aussi un zombie, qui posait certains doutes.

Tandis qu’il visionnait les matchs du premier tour, Maxx fut alors interpellé par la fille survivante, qui était accompagnée d’un garçon :

– Dis-moi, engagea le garçon, tu es bien celui qui a tué Thedark, tout à l’heure ?

– Oui, pourquoi ? demanda à son tour Maxx.

– Oh, rien, pour être sûre ! On peut dire que tu nous en as mis plein la vue, ce n’est quand même pas tous les jours que l’on voit ça, expliqua la fille.

Les trois adolescents rigolèrent un bon coup. Le duo s’installa à la table de Maxx, et engagèrent la conversation.

– Sinon, reprit le garçon, nous ne nous sommes pas présentés : moi, c’est Swag, pourquoi, car mes parents m’ont toujours appelé par ce nom. La musique, c’est mon dada ! Et je te présente Angel, avec son style assez personnel.

Tandis qu’il observait Angel rigoler du commentaire fait par son compatriote, Maxx répondit à son tour :

– Enchanté. Moi, je m’appelle Maxx.

Swag était le cadet de Maxx d’un an. Il portait une veste de cuir noire brodée par endroits de rouge, et un pantalon de la même couleur. Ses cheveux étaient bruns, et ses yeux viraient vers le turquoise. Toujours affublé d’un casque stéréo sur sa tête, il montait un certain côté pour l’électronique. Quant à Angel, elle était vêtue de blanc brodé de rose, jusqu’aux bottines. Ses cheveux étaient teints d’un dégradé de rose, qu’elle considérait comme son style unique.

Pendant une quinzaine de minutes, tandis que les matchs finissaient d’être rediffusés, ils ne cessèrent d’échanger. Une complicité s’installait entre eux, faisant oublier qu’ils étaient adversaires. Puis une alerte sonore retentit enfin, et affichait les matchs du second round. Maxx ouvrait cette fois-ci le bal. Dans un sourire amical, Swag regarda son nouvel ami et lui fit signe :

– Allez, on se retrouve en demi-finale !

Maxx lui fit un signe de pouce levé, en guise de réponse.

Cette fois-ci, les combats étaient bien plus tendus : les adversaires, comparés à ceux du premier round, était un cran au-dessus. Maxx ne pouvait pas compter que sur l’arc, dont il n’hésitait pas à abuser, et devait se lancer enfin au corps à corps. Angel et Swag, eux, eurent un peu moins de mal sur leurs adversaires respectifs, et se qualifièrent pour la suite à leur tour.

Après cette nouvelle période de combat, les trois adolescents se retrouvèrent à nouveau, et discutèrent de leur combat :

– On peut dire qu’accéder au top quatre était pas aisé, non ? lança Swag.

– Tu peux le dire, répondit Angel.

– En même temps, si on trouvait des nourrissons en finale, je commencerais à m’inquiéter, ajouta Maxx.

Un grand sourire s’installa sur le visage de chacun, et tous rigolèrent. Le signal annonçant les demi-finales retentit, et chacun regarda l’écran :  le premier match annoncé était Swag contre Angel. Les deux amis se regardèrent dans les yeux, et Angel demanda :

– On applique le plan NK ?

– Oui, répondit Swag ?

Maxx, un peu perdu, demanda :

– Le plan NK ?

– Le plan No-kill, répondit Swag. C’est un plan que nous avons mis en place au cas où nous nous rencontrerions en duel. Il consiste à ne pas se tuer. Tu dois le savoir, pour gagner, soir on doit tuer l’autre, soit les deux parties doivent être d’accord pour accepter l’abandon. On savait que tôt ou tard on devrait mettre en place cette stratégie, mais avant la finale, cela nous surprend un peu.

Le second match fut alors annoncé : Maxx se retrouvait face à un zombie du nom de Crux. À la lecture du nom, et à la vue du visage de la personne, l’iris de son œil droit se contracta, ne laissant entrevoir qu’un point rouge dans un bain blanc. La colère monta en lui et pouvait être perçue à quelques mètres à la ronde. Surpris du changement radical de sa nouvelle connaissance, Swag demanda :

– Qu’il y a-t-il ?

– Cette personne, répondit Maxx, je la connais…

Histoire écrite par Nemesyx et correction faite par Antlilas. Miniature par Marius_.

Nemesyx

17 ans - Joueur Minecraft depuis Juillet 2012 Staff MCPG - Monteur / Arbitre / Rédacteur 35e Saison Solo / 20e Saison Team Anarchy Blocks Challenge

Leave A Comment